e-Commerce : comment tester une idée de produit ou de niche sans risque

Introduction

Le e-commerce c’est la nouvelle manière de vendre au troisième millénaire. Il fût un temps ou le consommateur était assez méfiant et préférait les commerces physiques. Mais les prix sur Internet ont commencé à être plus attractifs, et la possibilité de faire ses emplettes en restant assis au chaud et chez soi a fini par convaincre les plus réticents. Vous voulez vous lancer dans le commerce en ligne ? Comment tester une idée de produit ou de niche sans prendre le risque de faire un flop ? Vous saurez tout en lisant les prochains paragraphes.

 

Le e-commerce ou la nouvelle manière de vendre en 2019

 

L’augmentation exponentielle des internautes

Maintenant, presque la moitié de la population mondiale a accès de près ou de loin à Internet. C’est une manne de clientèle inépuisable, même si on considère que seulement une partie de ceux qui vont sur le web sont là pour faire leurs achats.

Les réseaux sociaux et les réflexes d’achats

Les réseaux sociaux ont multiplié le potentiel de vente et la constitution des niches commerciales. La plupart des vendeurs et des marques ne peuvent y échapper. Les vidéos et les photos publiées, ainsi que les réactions (like, partage, vue et commentaire), permettent de bénéficier d’une publicité plus ou moins gratuite.

La possibilité de cibler sa clientèle

La spécialité des réseaux sociaux, c’est que l’on peut identifier sa cible. Ou sa « niche » pour être plus global. On peut se concentrer seulement sur les jeunes, les femmes, ou les sportifs. On peut être très précis, en prenant par exemple les jeunes femmes sportives entre 20 et 25 ans.

Les facilités pour créer sa boutique en ligne

Grâce à des logiciels comme Shopify, Prestashop ou Woocommerce, la création d’une boutique en ligne est devenue accessible à tous. Plus besoin d’être un expert en développement web pour avoir un beau site, en quelques heures seulement vous pouvez mettre un site en ligne et prêt à vendre.

De plus en plus de personnes font leurs achats sur le web.

 

Comment réussir dans l’e-commerce à tous les coups ?

 

Se passer de la gestion de stock

Aujourd’hui, la plus grande crainte dans le e-commerce, c’est de se retrouver avec un stock d’invendus important. Parfois, c’est la niche qui n’est pas la bonne. Mais cela peut aussi être à cause du produit qui ne réussit pas à convaincre. Quoi qu’il en soit quand on n’arrive pas à vendre, on perd de l’argent, car on a déjà payé pour avoir le stock. Si on peut se passer d’un stock difficile à écouler, c’est déjà un grand pas vers la réussite de votre e-commerce.

Trouver des fournisseurs fiables

Impossible de réussir dans le e-commerce sans de bons fournisseurs. La réussite de votre business en dépend. Les produits de votre fournisseur sont-ils de qualité? Livre t-il vos commandes à temps? Est-il ouvert à la négociation? Prenez le temps de bien choisir vos fournisseurs avant de vendre vos produits.

Faire un bon référencement de ses produits

Même si c’est un bon produit et que la niche est prometteuse, la victoire n’est jamais assurée d’avance. Il faut que vos acheteurs potentiels soient au courant de l’existence de votre produit. L’art de se rendre visible sur Internet passe par un bon référencement. Savoir vendre, c’est avant tout savoir se faire connaître.

Le retour des consommateurs

Inviter les acheteurs à donner leur avis est important. Les réactions venant de vos clients sont une source exubérante d’idée pour améliorer votre stratégie. Les clients ravis vous indiquent que vous devez garder le cap, tandis que les retours négatifs (que vous pouvez toujours censurer si vous faites appel à un modérateur) vous serviront de leçons.

Un grand atout de l’e-commerce est que vous n’êtes plus obligé d’avoir de stock.

 

Comment savoir si un produit ou une niche fonctionne ?

 

Se fier à la concurrence et consulter les ventes

Grâce à Internet, on peut aussi voir ce qui se passe chez les autres vendeurs. Si vous avez déjà identifié une niche à exploiter, il est facile de se rendre compte de plusieurs données importantes : le type de produits qui attire le plus de clients, les prix appliqués, le retour de ceux qui ont déjà utilisé …

Le nombre de recherches sur Internet

Internet a donné de nouveaux outils de prospection pour les vendeurs. Mais il faut savoir les exploiter à fond. On peut déterminer ce que la niche demande comme genre de produit. Quels sont les mots clés les plus recherchés ? Les demandes les plus récurrentes ? Si vous pouvez associer votre produit à ces sollicitations du client, vous aurez plus de chance de faire des ventes.

Voici 2 outils qui vous permettront d’analyser les volumes de recherches et les tendances d’un mot clé :

D’ailleurs, voici un tutoriel sur Google trends

Un indispensable dans la recherche des tendances sur le web.

 

Etudier votre audience

En récoltant un maximum d’informations sur votre audience, vous pourrez dresser le profil type de votre client (persona). A partir de là, vous pourrez plus facilement déterminer les chances de réussite ou d’échec de tel ou tel produit.

Tester le produit pendant un moment sur votre site

Comme il n’est pas nécessaire d’avoir un stock important grâce au dropshipping, la meilleure manière de savoir si cela va marcher ou non, c’est de le vendre. C’est en quelque sorte le test ultime qui décidera de son sort.

 

Comment diminuer les risques dans le e-commerce ?

 

Tester vos produits avant de les vendre 

Une erreur fréquente chez les débutants en e-commerce est de vendre un produit sans le tester préalablement. Commandez un ou plusieurs exemplaires de votre produit pour vous assurer de sa qualité, des délais de livraison, de l’état du packaging,… Vous diminuez ainsi les risques de vous retrouver avec des clients insatisfaits par vos articles.

Évitez les produits trop chers

Essayer un produit ou une niche précise nécessite de limiter ses ambitions. Le premier but est de gagner un portefeuille de client, puis de les régulariser, quitte à diminuer sa marge pour offrir un prix nettement plus attractif. Ce qui est difficile avec les produits avec un prix élevé. Une baisse de 10 euros sur un produit de 250 euros convaincra moins qu’une baisse de 5 euros sur un article à 40 euros.

Faire attention avec les produits de marque

Il est plus facile de faire du dropshipping avec un objet sans marque. Surtout si la marque en question est déjà bien présente sur le web et que vous ne possédez pas les affiliations nécessaires pour être un revendeur homologué. Bien entendu, rien ne vous empêche de créer la vôtre, mais c’est le sujet d’un autre article à venir.

 

Conclusion

  • Si vous voulez diminuer les risques et tester un produit ou une niche, ayez recours aux réseaux sociaux et aux données obtenues par les moteurs de recherche. Cela vous permettra de connaître un peu plus votre clientèle et mieux la cibler.
  • Si vous voulez réussir dans le e-commerce, passez par le dropshipping en premier pour éliminer la tâche de gestion de stock, afin de vous concentrer sur le référencement et l’écoute des retours.
  • Testez vos produits avant de les vendre, faites attention aux prix de lancement et évitez les produits de marques connues, sauf si c’est la vôtre.

 

Vous avez un projet et vous souhaitez vous former au e-Commerce et au Dropshipping ?

Découvrez les formations ainsi que les services de coaching et consulting que nous proposons !

Découvrir les Formations et Services

 

Dropshipping avec AliExpress : le guide complet
Comment créer votre boutique Shopify facilement sans assistance

Aymeric Chamard

Expert e-Commerce & Marketing Digital

FORMATION 100% GRATUITE

Roadmap to Success : Comment créer un Business e-Commerce Rentable en 2019 ?






Vos informations sont confidentielles.